Photographe de boîte de nuit : c’est quoi ?

Photographe de club ou boîte de nuit c'est quoi ? Nous en avons fait l'expérience : salaire, missions et conseils vous seront livrés dans cet article.

La photographie et le métier de photographe couvrent tellement de possibilités que ce soit dans le reportage, l’information, l’art, l’animalier et l’événementiel… La photo de club de nuit reste un monde à part et bien particulier.

photographe boîte de nuit club

Photographe de boîte de nuit : un passage obligatoire ?

Photographe de boîte de nuit est souvent un rôle donné à ceux qui rentrent dans le métier. Même si certains se spécialisent dans cette branche, beaucoup n’y sont que de passage pour se former à l’événementiel ou pour avoir une régularité de rentrées d’argent dans leurs débuts (entre 15€ et 50€/h). Beaucoup ? Oui ! Nous avons nous-même travaillé parmi certains clubs dans nos débuts et encore aujourd’hui grâce à leurs bons déroulements.


Quelles sont les missions d’un photographe de club ?

Donner de l’importance aux clients.

Dans une soirée, le photographe est l’ami de tous le monde. Vous êtes sollicité de partout pour immortaliser des groupes, des couples, des amis etc… La plupart des clients seront très agréable étant donné le contexte de fête, ce qui rend la mission d’autant plus agréable à réaliser. Les clients de la boîte de nuit sont là pour s’amuser et aussi pour se montrer, vous servirez donc leur cause en les photographiant.

Avoir un souvenir de la soirée.

Qui ne voudrait pas avoir sa photo avec sa team, ses collègues, ses amis etc… ? Un souvenir a une grande valeur aux yeux des clients, heureusement vous êtes là ! Et vous avez une mission d’ordre sentimental à réaliser pour les clients du club. Gare à vous si votre photo ne leur plaît pas, il vous faudra recommencer mais ne passez pas trop de temps sur un seul groupe au risque d’en impatienter d’autre !

Fidéliser la clientèle de la boîte de nuit.

Un club vas louer vos services photographiques, mais dans un but précis. Au delà des photos que vous allez faire, vous allez sans même le savoir, fidéliser la clientèle qui ira mécaniquement récupérer sa/ses photos sur le site du club où tout est centraliser. Ainsi le site gagne en trafic et sa communication gagne en performance, en plus de faire des heureux !


Comment ça se passe ?

photographe boîte de nuit club

La soirée.

Les boîtes de nuit ouvrent parfois à minuit, d’autre à 1h. Il faut savoir qu’une boîte de nuit ne veut pas des photos vides ainsi il vous faudra être présent lorsque le maximum de clients seront sur place, c’est à dire entre 1h et 5h le vendredi et le samedi en général. Ce travail de nuit peut être fatiguant mais on se crée un rythme assez rapidement, il faut simplement accepter de sacrifier un petit morceau de son week-end.

1h du matin, vous arrivez à la boîte de nuit. Vous apercevez quelques clients réguliers, il y a environ 1/3 des clients qui sont déjà sur place. Faites quelques tour de la boîte afin que l’on vous aperçoive et que les premières demande de photo commencent. Les premiers déclenchements de votre flash attirera d’autres personnes qui vous tapoteront l’épaule et vous demanderont d’être les prochains sur la liste. Votre soirée à commencé, il vous suffira « simplement » de continuer à photographier ceux qui le demande et de vous rendre visible et disponible dans toute la boîte de nuit. Ne négligez pas la clientèle qui a fait un certain effort vestimentaire qui mériterait d’être mis en avant sur le site du club, de belles prestances seront appréciés et contribueront à l’image de la boîte de nuit.

Vers 5h, les noeuds papillons commencent à être de travers et les chemises parfois tâchés, c’est le signe que votre mission se termine. Les clients sont dans leur plus haut degré d’excitation et ne sont plus aussi photogéniques qu’au début, eux-même vous le diront. Vous pourrez remballer votre matériel, saluer les habitués et l’équipe du club et finir votre nuit chez vous après un marathon photographique d’environ 4h.

Les photos.

Les photos sont triés et doivent souvent respecter une charte établie par le club, par exemple on peut exiger qu’aucun signe de main doit apparaître sur une image. Une fois le tri fait, un traitement simple pourra être appliqué afin de donner un peu d’ambiance, mais pas besoin d’y passer trop de temps. Une fois postées sur le site, vous pourrez apprécier les remerciements des clients lors de la prochaine soirée que vous couvrez !


Nos conseils.

photographe boîte de nuit club

Technique : pour réaliser de belles images en club en conservant l’ambiance ET en ayant des visages biens éclairés, nous vous conseillons ces réglages sur votre boîtier : F4.5, ISO 5000 et 1/25. Vous devrez obligatoirement avoir un zoom qui couvre les grands-angles mais aussi des cadrages plus serrés, un 18-105mm étant l’idéal.

Photographiez en JPG de basse qualité, sinon vous risquez de devoir changer de carte régulièrement et de surcharger votre ordinateur lors des tris et traitements qui restent très basiques. Vous n’avez aucun besoin de photographier en RAW.

Attention à ne pas céder aux caprices de certains qui ne se trouvent jamais bien en photo, ce n’est pas de votre faute ! Faites quelques clichés supplémentaire mais ne consacrez pas plus de 3 minutes à un seul groupe au risque de perdre leur attention et d’en faire patienter beaucoup d’autre.


Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, n’hésitez pas à nous contacter ici pour vos questions ou projets, à très vite !

Retouche de peau : retrouvez ici les secrets de la technique du Passe-haut Inversé sur Photoshop CC !

Studio Brendel, photographe à Paris – Rennes – International.

Laisser un commentaire